Le bon conseiller pour le travail du cuivre en plomberie

La plomberie n’est pas tout simplement les jeux de clés et de tournevis pour la réparation, il est possible de faire de la soudure et il est tout de même important d’avoir une petite connaissance là-dessus.

Pourquoi du cuivre dans la plomberie ?

La plupart des matériels d’installation de votre conduite d’eau sont conçus avec du cuivre. Le cuivre peut résister à l’eau et ne se rouille pas aussi vite. Le cuivre fait partie du métal, ce qui lui donne une qualité résistante. Tous les tubes dans de grandes infrastructures sont à base du cuivre. 
Le comble est de le traiter quand vient la réparation et surtout, de trouver un outil conforme à son mécanisme, car c’est tellement moche de découvrir un tuyau en cuivre raccordé par du plastique. 

Recuire le cuivre 

Le seul moyen pour ce genre de métal, afin de le rendre plus malléable, est de le faire passer au feu. Une fois bien chauffé, comme un forgeron, vous allez dresser le matériel afin qu’il puisse s’accorder au système. Pour cette tâche, vous devriez suivre quelques étapes :
– Découvrir sur quelle partie du cuivre a besoin de ce travail
– Comment gérer la flamme et définir l’outillage parfait
– Préparer cette zone où l’on doit braser
– Passer au brasage du cuivre
– Et enfin, vérifier son étanchéité

Trouver des raccords en cuivre

Il existe plusieurs types de raccords de tuyau en cuivre. Votre choix dépend de l’emplacement du travail. Cette liste est visible sur les sites de bricolages tels que « manomano ». Vous avez le raccord nommé manchon, puis le réducteur un peu large à la base, le té égal, le té inégal, le coude mâle et femelle ensemble pour une structure de 90°, le coude femelle à femelle toujours de 90°, le coude mâle et femelle de 45°, la clarinette, le chapeau de gendarme et le bouchon. La forme de ce raccord suit son nom.

Une dernière chose est de bien observer la forme de brasure du tuyau et la dimension du travail à effectuer qui va aussi déterminer la température de la flamme.